Roxane Ca'Zorzi

Que des histoires!

Auteur : Roxane (Page 4 sur 5)

Plaisirs d’été

Le Cabaret Fantastique Sort les Griffes à Surice 2013Quand l’été commence avec de bonnes nouvelles, ça fait toujours du bien.

« Le Cabaret Fantastique s’amuse » a été reconnu par les Tournées Art et Vie, dans la catégorie « conte pour jeune public ».

« Le Cabaret Fantastique sort les griffes », nouvel opus du Cabaret entièrement consacré aux félins et à certains de leurs secrets, a eu l’occasion de se frotter au public lors de la Nuit du Conte de Saint-Etienne et  sous la tente berbère  de l’Estival de Surice.

« Fondu enchaîné », le spectacle en duo avec Michel Verbeek, déploiera bientôt son écran, les 5,6 et 7 septembre, au Jardin de ma Soeur, à Bruxelles . Nous raconterons également nos souvenirs cinématographiques ,en avril, à Philippeville, dans le cadre de la saison 2013-2014 de « Réglons nos contes ».

Je me réjouis aussi de participer tout bientôt à la scène ouverte du Festival « Paroles de Conteurs »à Vassivière. Du soleil et une île, on ne peut rêver mieux pour clôturer l’été!

Fondu enchaîné

Affiche de 'Fondu enchaîné'Ca y est, le compte à rebours a commencé! Dans une semaine exactement, Michel Verbeek et moi présenterons le banc d’essai de « Fondu enchaîné » dans la salle du Dé à Coudre. La tension monte…

Je continue d’être étonnée par le cheminement de ce projet. Au départ, nous voulions « simplement » aborder l’histoire du cinéma sous la forme d’un spectacle conté . Très vite cependant, à cette grande histoire du 7ème art, ont commencé de se mêler des souvenirs personnels. Souvenirs qui ne manquaient pas d’évoquer des échos chez l’autre. Au fur et à mesure des séquences de travail, notre propos s’est transformé, affiné. L’histoire du cinéma nous a bercés, fait rêver mais nous avions désormais envie de rendre une autre forme d’hommage à cet art. « Fondu enchaîné », c’est notre histoire d’amour,  à la fois plus intime et universelle, à l’égard de ce cinéma présent tout au long de nos vies.

S’écartant du conte mais toujours ancré dans l’oralité, se rapprochant du récit de vie et s’appuyant sur le cinéma, « Fondu enchaîné » est un spectacle à la croisée de plusieurs disciplines. L’affiche du spectacle est une création de Ludwine Deblon. Elle évoque pour nous ce moment magique d’attente, avant la séance, dans un de ces cinémas qui sont ou ont été chers à nos coeurs!

D’autres dates sont déjà programmées en mai à la Maison du Conte de Bruxelles. L’aventure commence pour « Fondu enchaîné »…

 

Résolution 2013…

Le cabaret fantastique s'amuseCette année démarre avec un gros plan sur la préparation d’un nouveau spectacle: « Fondu enchaîné ».

En duo avec Michel Verbeeck, cette création entremêle des extraits de films aux scénarios de nos vies, dans un travelling sur nos souvenirs de fous de cinéma. Mis en scène par Christine Andrien, ce spectacle explore flash-backs sur l’enfance, enthousiasmes, peurs, coups durs et émotions, sur fond de cinéma omniprésent.Travailler dans un tel compagnonnage, c’est un peu un rêve qui se réalise… La date de la première, le 15 mars au Dé à Coudre, approche  à grands pas et avec elle une certaine impatience mêlée de fébrilité ne manque pas de s’installer au sein des répétitions.

Le « Cabaret Fantastique sort les griffes » est prêt et sa première présentation publique sera accompagnée d’une exposition de portraits félins réalisés par une artiste, peintre animalière. Que rêver de mieux pour un Cabaret qui célèbre le chat dans tous ses états?

Enfin, le « Cabaret Fantastique s’amuse » continue sa route et sera présenté prochainement au Phare et à la Maison du Conte. Ludwine Deblon et moi avons toujours autant de plaisir à présenter ces histoires et leurs intermèdes décalés.

Bref beaucoup de projets, de rêves se dévoilent en 2013…

En route vers de nouvelles aventures…

Festival Paroles de Conteurs, Vassivière, août 2012Eh oui, tout doucement l’été touche à sa fin! La tentation est forte de céder à la mélancolie et de regarder avec nostalgie vers les beaux moments des mois passés. Ainsi, différents instants peuvent prendre place dans ma boîte à souvenirs:

Les séances de « Lire dans les Parcs » dont certaines se sont déroulées, en pleine canicule, à l’ombre bienfaisante d’un vieil orme rouge,

Le vent malicieux qui s’évertuait à souffler les bougies du « Cabaret Fantastique » présenté au théâtre de Verdure, lors de l’Estival de Surice, contribuant à lui donner un aspect hanté et fantaisiste,

La grande scène ouverte du Festival « Paroles de Conteurs » à Vassivière: raconter devant un public si présent et dans un cadre aussi extraordinaire est vraiment une expérience inoubliable.

Mais la rentrée présente aussi de beaux aspects.

De nouveaux spectacles sont prêts à être présentés ou s’élaborent. « Le Cabaret Fantastique sort les griffes » , troisième opus du Cabaret Fantastique, attend avec impatience d’être raconté au public. Ce spectacle d’une heure, en duo avec Ludwine Deblon, fait , comme son nom le suggère,la part belle aux félins de tout poil.

« 24 images rêvées/seconde »; un spectacle avec Michel Verbeeck, se construit peu à peu. C’est une création hybride dont la définition la plus proche serait peut-être « fragments de souvenirs cinématographiques ». Ce qui est certain, c’est que c’est une collaboration enthousiasmante et un projet passionnant.

Enfin, la rentrée c’est le moment de nouvelles prestations et ateliers auprès de publics divers. C’est aussi la nouvelle saison au Dé à Coudre, pleine de surprises…

C’est le temps de l’aventure!

 

Une nuée de projets pour les beaux jours!

J.W. Waterhouse, A Tale from the Decameron (1916)Malgré la grisaille de ces dernières semaines, l’été approche. Et avec lui, une ribambelle de spectacles, de projets, de festivals et ce petit quelque chose dans l’air qui donne envie de mettre le nez dehors au moindre rayon de soleil.

C’est cet état d’esprit qui est à l’origine du spectacle pour tout-petits « Dans mon jardin ». Des jeux de doigts, des comptines, des chansons, des histoires font découvrir aux enfants la faune variée et la flore habitée de mon jardin.

Dans une ambiance bien différente mais inspirée également par l’envie de raconter dans la nature, une promenade contée « Décaméron », en duo avec Ludwine Deblon, se finalise.

La dernière veillée contée du Dé à coudre aura lieu  la veille de la veille de la Saint Jean, le vendredi 22 juin, au Plateau Avijl, sous un vieux pommier au tronc noueux: tout un programme!

Et il y a encore « les Rencontres contées » à Saint-Etienne, « Lire dans les parcs » qui se déroule pendant juillet et août et l’Estival de Surice, le 29 juillet. « Le Cabaret Fantastique » et « Le Cabaret fantastique s’amuse » ont, en effet, été invités à l’Estival. Ludwine et moi nous réjouissons déjà d’aller raconter sous les lampions du Parc de la Vignette de Surice.  Il n’y a plus qu’à espérer que le beau temps soit de la partie…

Une saison au dé à coudre

Le de a coudre« Au dé à coudre« , la salle de spectacle de Monique Michel, à l’Altitude 100, a fait peau neuve.

C’est donc une salle encore plus chaleureuse qui, en 2012, accueille spectacles et évènements. Pour fêter l’affaire, Monique a proposé  à Ludwine Deblon et moi de nous associer à la programmation de cette saison. Cela nous fait grand plaisir et nous touche beaucoup, évidemment.

Au menu, il y aura des spectacles pour jeune public le samedi après-midi, des spectacles tout public le vendredi soir, des veillées et même des stages pour enfants pendant les grandes vacances!

Ce vendredi 3 février se déroulera la première veillée, celle de l’hiver. Avec le grand froid prévu, ce sera l’occasion idéale de se réunir et d’écouter des histoires dans une bonne ambiance. Il y aura 6 conteurs invités et un « grand jeu de la vérité » présenté par Monique, Ludwine et moi. Une vraie fête…

Au dé à coudre
28 Avenue des Armures
1190 Forest

Plan: http://g.co/maps/vynjr

 

Pas dormir!

Affiche de Pas Dormir (Détail)

Alors que les journées sont courtes, que le temps froid donne envie de se glisser sous des couvertures chaudes, justement en cette période hivernale, a eu lieu la première de « Pas dormir »…

J’étais très contente de présenter cette création, samedi 10 décembre, à la Maison du Conte de Bruxelles. Mêlant des comptines, des histoires, s’appuyant sur le conte mais utilisant aussi du théâtre d’ombres et des marionnettes, « Pas dormir » est un spectacle qui me tient fort à coeur. Il m’a permis de renouer avec certains souvenirs d’enfance. Il traite de la peur du sommeil et de la crainte de la séparation mais il apaise aussi les angoisses évoquées.

J’étais très émue quand, à la fin du spectacle, une petite fille est venue me demander si elle pouvait caresser mon petit chat. A côté d’elle, un autre enfant a tout de suite ajouté : « Et aussi la petite soeur chouette! ». Au final, tous les enfants sont venus faire un câlin à mes marionnettes, leur parler…

L’affiche du spectacle a été dessinée par Ludwine Deblon.

Un grand merci aussi à Magali Mineur pour son accompagnement artistique sur ce spectacle.

Bruxelles, ça conte!

Ludwine et moi dans la Grange du Rouge-Cloître pour "Bxl ça conte"Et voilà, le Festival « Bxl ça conte » est fini!

Après quatre jours d’émotions, ça laisse un petit sentiment de vide…

Des promenades, de belles rencontres, l’occasion d’assister à une superbe création pleine de promesses, de plonger dans la magie des 1001 nuits: beaucoup de beaux souvenirs!

La journée de clôture du dimanche était festive et placée sous le signe du  rire et du délire.

Ludwine et moi étions particulièrement heureuses, cet après-midi là, d’accrocher le calicot du « Cabaret fantastique » au mur de la grange du Rouge-Cloître, entre deux vieux licous.

Le public est venu nombreux pour écouter le Cabaret et ses réactions nous ont fait chaud au coeur… merci!

Rentrée festive et été indien

Promenade contée au plateau Avijl, 25/09/2011Ce vendredi 23 septembre, c’était la première représentation du « Cabaret fantastique s’amuse ».

Ludwine et moi avons gardé les ingrédients de base du Cabaret fantastique (des contes et des nouvelles) ainsi que la sauce liante (des chansons et des intermèdes faisant office de « rideau » et  permettant de passer d’une histoire à l’autre) et surtout la saveur décalée du spectacle. Bref, nous aussi, on s’amuse! L’affiche est toujours dessinée par Ludwine et c’est encore Akasha, ma chatte siamoise, qui en est l’inspiratrice.

La particularité de ce Cabaret, c’est qu’il est accessible aussi bien aux petites qu’aux grandes oreilles. On y rencontre loups, sorcière, chats, grand homme maigre et inquiétant, ombres problématiques…

C’est à Nivelles, dans la salle-garage de Cécile et Jean-Luc que ce nouveau Cabaret s’était planté pour un soir. Les enfants installés sur des rangées de coussins, les grands sur les chaises, le public avait bien compris que le spectacle s’adresse à tout le monde, à partir de 6 ans. L’accueil chaleureux nous a mis le coeur en joie!

Le Cabaret Fantastique revient bientôt à Bruxelles, il accrochera son calicot rouge et noir au mur de la grange du Rouge-Cloître lors du Festival « Bruxelles ça conte », le 16 octobre.

Et ce dimanche 25 septembre, c’est sous un soleil éclatant que s’est déroulée la Fête du Plateau Avijl. Les potagers, la prairie, et les bois étaient plus beaux que jamais. Ludwine Deblon, Françoise de Visscher et moi étions donc ravies de mener les promenades contées  dans cette lumière d’été indien.

L’été…

Même si la pluie est souvent présente, il y a quand même une ambiance de vacances dans l’air…

Le stage « A vol d’oiseau » de début juillet a été l’occasion de nombreux petits plaisirs: mêler des histoires, l’observation d’oiseaux, des promenades dans la nature, le tout en compagnie d’enfants motivés et souriants… un vrai bonheur!

A la fin du stage, tous les enfants participants ont raconté, sur la scène du Café-Théâtre de l’Espace Magh, les contes sur lesquels ils avaient travaillé lors des ateliers. Ce n’est pas un moment facile. Le regard des spectateurs impressionne, le trac s’invite; pourtant chacun a partagé son histoire avec le public. Ca fait chaud au coeur!

L’opération « Lire dans les parcs » bat son plein. Là aussi, pour peu que le soleil brille, c’est une partie de plaisirs!

L’occasion de belles rencontres, la découverte d’albums de jeunesse drôles, passionnants, tendres ou mystérieux, le tout, avec un peu de chance, sous un bel arbre. Il ne manque rien au tableau.

La rentrée se profile peu à peu. « Le Cabaret fantastique » sera présenté au Festival « Bruxelles ça conte » et « Chrysalides » lors de la soirée d’ouverture de la saison de la Maison du Conte. D’autres rendez-vous et projets se finalisent également, j’espère que la rentrée sera riche d’émotions.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén