Une rentrée pleine de nouveautés

J’ai à peine vu filer l’été, savouré les midis contés et les lectures dans les parcs que la rentrée sonne déjà son retour.

Pour l’aborder de pied ferme, une bonne nouvelle: « Le Cabaret fantastique sort les griffes » est intégré au catalogue Art et Vie de la Communauté française. Cette saison, avec « Fondu Enchaîné » et « Le Cabaret fantastique s’amuse », cela fait donc trois spectacles qui bénéficient de ce label.

Pour « Fondu Enchaîné », la rentrée s’annonce d’ailleurs chargée. Le Phare, à Uccle, organise un week-end thématique consacré au cinéma et c’est notre spectacle qui inaugure l’évènement, le 10 octobre. Le lendemain, c’est dans le cadre de « Le Conte est bon », festival du Conte d’Anderlecht, que Michel Verbeek et moi aurons le plaisir de partager nos souvenirs et émois cinématographiques.

Au rayon des nouveautés, des lectures des « Heures longues » de Colette entremêlées de lettres de poilus, en duo avec Monique Michel et sous le regard extérieur de Gauthier Flémal. Même au coeur d’une guerre, de petits riens restent…ces lectures leur sont consacrées, faisant la part belle aussi à la nature, à l’enfance, aux animaux.

Avec Michel Verbeek, nous travaillons sur un spectacle hybride « L’illusion », consacré au choc que représente 14-18 sur un cinéma encore adolescent. Mêlant des extraits, des récits et des lectures, on y raconte notamment Méliès et Feuillade…

Enfin, « le Hollandais Volant »mûrit peu à peu, sous la direction artistique de Christine Andrien.

Quelle chance de se plonger dans des projets si passionnants!

 

Vive le printemps!

L’éclosion des bourgeons, les feuilles vert tendre, le soleil: le doute n’est plus permis, le printemps est de retour! Et toute une série de projets et de plaisirs l’accompagnent.

Il y a peu, j’ai eu le bonheur de raconter « Carnet Botanique », un florilège de contes italiens où le végétal a la part belle dans les jardins de la Maison d’Erasme. Des centaines de jonquilles fleurissaient la pelouse, le jardin des simples était tout prêt à sortir du sommeil de l’hiver , c’était bien gai de raconter dans de telles conditions.

Ma comparse Ludwine Deblon et moi avons également le plaisir de participer aux parcours d’artistes de Forest et de Saint-Job. A Forest, nous présenterons, au Dé à Coudre, « Le Cabaret Fantastique sort les griffes » dans sa nouvelle mouture. En effet, ce Cabaret félin a bénéficié du regard de Stéphane Georis pour les interludes désormais axés sur le thème de la métamorphose.  A Saint-Job, c’est un jardin d’Avijl qui accueillera les « trois lardons » de Ludwine et mon « Carnet Botanique ». Nous nous réjouissons déjà des belles rencontres qui s’annoncent.

« Fondu Enchaîné », après les séances à La Clarencière et au Centre Culturel de Philippeville, sera présent au Festival du Conte d’Anderlecht. Michel et moi sommes toujours aussi heureux de partager nos souvenirs cinéma et d’échanger des impressions et des confidences avec le public, après le spectacle.

Après le laboratoire artistique mené en Aquitaine, le projet « Voix de Traverse »  dirige ses pas vers les étapes de finalisation. Ainsi, la semaine du 21 au 27 avril, à Bruxelles sera parsemée d’évènements qui lui seront consacrés. Le temps a passé bien vite mais c’est une chance de faire partie d’une telle aventure.

Quant au « Hollandais Volant », il se prépare peu à peu. A la croisée du conte, de l’épopée, de la légende, c’est un beau défi que Christine Andrien m’aide à relever en assurant la mise en scène.

 

Le temps passe mais l’aventure continue…

Fondu Enchaîné« Fondu Enchaîné » a été joué au « Jardin de ma Soeur ». Ca a été un grand plaisir pour Michel Verbeek et moi de présenter notre spectacle dans ce chaleureux café-théâtre. Et partager, après la séance, des souvenirs liés au cinéma avec le public est certainement un des ingrédients importants de notre bonheur.

« Fondu Enchaîné » a également été intégré aux tournées Art et Vie et une petite vidéo  présentant quelques extraits a été réalisée. Vous la trouverez  dans la rubrique spectacles, sur ce blog.

Le troisième laboratoire de « Voix de traverses », projet européen de coopération culturelle consacré au récit de vie s’est terminé. Ce laboratoire artistique était mené par Joan Francès  Tisner et Jakès Aymonino, à la Maison du Conte de Bruxelles. Ayant eu la chance de participer aux trois laboratoires, je regrette un peu la fin de l’expérience. Heureusement, des prolongations sont envisagées. L’une de celles-ci est la veillée contée qui aura lieu le 6 décembre, à la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale, à Molenbeek, dans le cadre de « Paroles de Résistance ».

Enfin, le nouveau projet consacré au « Hollandais Volant » sort peu à peu des brumes de la création. Christine Andrien  a accepté de se tenir au gouvernail de la mise en scène tandis que je rêve déjà de tempêtes, de voyages, de vagues et d’embruns…

 

Plaisirs d’été

Le Cabaret Fantastique Sort les Griffes à Surice 2013Quand l’été commence avec de bonnes nouvelles, ça fait toujours du bien.

« Le Cabaret Fantastique s’amuse » a été reconnu par les Tournées Art et Vie, dans la catégorie « conte pour jeune public ».

« Le Cabaret Fantastique sort les griffes », nouvel opus du Cabaret entièrement consacré aux félins et à certains de leurs secrets, a eu l’occasion de se frotter au public lors de la Nuit du Conte de Saint-Etienne et  sous la tente berbère  de l’Estival de Surice.

« Fondu enchaîné », le spectacle en duo avec Michel Verbeek, déploiera bientôt son écran, les 5,6 et 7 septembre, au Jardin de ma Soeur, à Bruxelles . Nous raconterons également nos souvenirs cinématographiques ,en avril, à Philippeville, dans le cadre de la saison 2013-2014 de « Réglons nos contes ».

Je me réjouis aussi de participer tout bientôt à la scène ouverte du Festival « Paroles de Conteurs »à Vassivière. Du soleil et une île, on ne peut rêver mieux pour clôturer l’été!

Fondu enchaîné

Affiche de 'Fondu enchaîné'Ca y est, le compte à rebours a commencé! Dans une semaine exactement, Michel Verbeek et moi présenterons le banc d’essai de « Fondu enchaîné » dans la salle du Dé à Coudre. La tension monte…

Je continue d’être étonnée par le cheminement de ce projet. Au départ, nous voulions « simplement » aborder l’histoire du cinéma sous la forme d’un spectacle conté . Très vite cependant, à cette grande histoire du 7ème art, ont commencé de se mêler des souvenirs personnels. Souvenirs qui ne manquaient pas d’évoquer des échos chez l’autre. Au fur et à mesure des séquences de travail, notre propos s’est transformé, affiné. L’histoire du cinéma nous a bercés, fait rêver mais nous avions désormais envie de rendre une autre forme d’hommage à cet art. « Fondu enchaîné », c’est notre histoire d’amour,  à la fois plus intime et universelle, à l’égard de ce cinéma présent tout au long de nos vies.

S’écartant du conte mais toujours ancré dans l’oralité, se rapprochant du récit de vie et s’appuyant sur le cinéma, « Fondu enchaîné » est un spectacle à la croisée de plusieurs disciplines. L’affiche du spectacle est une création de Ludwine Deblon. Elle évoque pour nous ce moment magique d’attente, avant la séance, dans un de ces cinémas qui sont ou ont été chers à nos coeurs!

D’autres dates sont déjà programmées en mai à la Maison du Conte de Bruxelles. L’aventure commence pour « Fondu enchaîné »…

 

Résolution 2013…

Le cabaret fantastique s'amuseCette année démarre avec un gros plan sur la préparation d’un nouveau spectacle: « Fondu enchaîné ».

En duo avec Michel Verbeeck, cette création entremêle des extraits de films aux scénarios de nos vies, dans un travelling sur nos souvenirs de fous de cinéma. Mis en scène par Christine Andrien, ce spectacle explore flash-backs sur l’enfance, enthousiasmes, peurs, coups durs et émotions, sur fond de cinéma omniprésent.Travailler dans un tel compagnonnage, c’est un peu un rêve qui se réalise… La date de la première, le 15 mars au Dé à Coudre, approche  à grands pas et avec elle une certaine impatience mêlée de fébrilité ne manque pas de s’installer au sein des répétitions.

Le « Cabaret Fantastique sort les griffes » est prêt et sa première présentation publique sera accompagnée d’une exposition de portraits félins réalisés par une artiste, peintre animalière. Que rêver de mieux pour un Cabaret qui célèbre le chat dans tous ses états?

Enfin, le « Cabaret Fantastique s’amuse » continue sa route et sera présenté prochainement au Phare et à la Maison du Conte. Ludwine Deblon et moi avons toujours autant de plaisir à présenter ces histoires et leurs intermèdes décalés.

Bref beaucoup de projets, de rêves se dévoilent en 2013…

En route vers de nouvelles aventures…

Festival Paroles de Conteurs, Vassivière, août 2012Eh oui, tout doucement l’été touche à sa fin! La tentation est forte de céder à la mélancolie et de regarder avec nostalgie vers les beaux moments des mois passés. Ainsi, différents instants peuvent prendre place dans ma boîte à souvenirs:

Les séances de « Lire dans les Parcs » dont certaines se sont déroulées, en pleine canicule, à l’ombre bienfaisante d’un vieil orme rouge,

Le vent malicieux qui s’évertuait à souffler les bougies du « Cabaret Fantastique » présenté au théâtre de Verdure, lors de l’Estival de Surice, contribuant à lui donner un aspect hanté et fantaisiste,

La grande scène ouverte du Festival « Paroles de Conteurs » à Vassivière: raconter devant un public si présent et dans un cadre aussi extraordinaire est vraiment une expérience inoubliable.

Mais la rentrée présente aussi de beaux aspects.

De nouveaux spectacles sont prêts à être présentés ou s’élaborent. « Le Cabaret Fantastique sort les griffes » , troisième opus du Cabaret Fantastique, attend avec impatience d’être raconté au public. Ce spectacle d’une heure, en duo avec Ludwine Deblon, fait , comme son nom le suggère,la part belle aux félins de tout poil.

« 24 images rêvées/seconde »; un spectacle avec Michel Verbeeck, se construit peu à peu. C’est une création hybride dont la définition la plus proche serait peut-être « fragments de souvenirs cinématographiques ». Ce qui est certain, c’est que c’est une collaboration enthousiasmante et un projet passionnant.

Enfin, la rentrée c’est le moment de nouvelles prestations et ateliers auprès de publics divers. C’est aussi la nouvelle saison au Dé à Coudre, pleine de surprises…

C’est le temps de l’aventure!

 

Une nuée de projets pour les beaux jours!

J.W. Waterhouse, A Tale from the Decameron (1916)Malgré la grisaille de ces dernières semaines, l’été approche. Et avec lui, une ribambelle de spectacles, de projets, de festivals et ce petit quelque chose dans l’air qui donne envie de mettre le nez dehors au moindre rayon de soleil.

C’est cet état d’esprit qui est à l’origine du spectacle pour tout-petits « Dans mon jardin ». Des jeux de doigts, des comptines, des chansons, des histoires font découvrir aux enfants la faune variée et la flore habitée de mon jardin.

Dans une ambiance bien différente mais inspirée également par l’envie de raconter dans la nature, une promenade contée « Décaméron », en duo avec Ludwine Deblon, se finalise.

La dernière veillée contée du Dé à coudre aura lieu  la veille de la veille de la Saint Jean, le vendredi 22 juin, au Plateau Avijl, sous un vieux pommier au tronc noueux: tout un programme!

Et il y a encore « les Rencontres contées » à Saint-Etienne, « Lire dans les parcs » qui se déroule pendant juillet et août et l’Estival de Surice, le 29 juillet. « Le Cabaret Fantastique » et « Le Cabaret fantastique s’amuse » ont, en effet, été invités à l’Estival. Ludwine et moi nous réjouissons déjà d’aller raconter sous les lampions du Parc de la Vignette de Surice.  Il n’y a plus qu’à espérer que le beau temps soit de la partie…

Une saison au dé à coudre

Le de a coudre« Au dé à coudre« , la salle de spectacle de Monique Michel, à l’Altitude 100, a fait peau neuve.

C’est donc une salle encore plus chaleureuse qui, en 2012, accueille spectacles et évènements. Pour fêter l’affaire, Monique a proposé  à Ludwine Deblon et moi de nous associer à la programmation de cette saison. Cela nous fait grand plaisir et nous touche beaucoup, évidemment.

Au menu, il y aura des spectacles pour jeune public le samedi après-midi, des spectacles tout public le vendredi soir, des veillées et même des stages pour enfants pendant les grandes vacances!

Ce vendredi 3 février se déroulera la première veillée, celle de l’hiver. Avec le grand froid prévu, ce sera l’occasion idéale de se réunir et d’écouter des histoires dans une bonne ambiance. Il y aura 6 conteurs invités et un « grand jeu de la vérité » présenté par Monique, Ludwine et moi. Une vraie fête…

Au dé à coudre
28 Avenue des Armures
1190 Forest

Plan: http://g.co/maps/vynjr

 

Pas dormir!

Affiche de Pas Dormir (Détail)

Alors que les journées sont courtes, que le temps froid donne envie de se glisser sous des couvertures chaudes, justement en cette période hivernale, a eu lieu la première de « Pas dormir »…

J’étais très contente de présenter cette création, samedi 10 décembre, à la Maison du Conte de Bruxelles. Mêlant des comptines, des histoires, s’appuyant sur le conte mais utilisant aussi du théâtre d’ombres et des marionnettes, « Pas dormir » est un spectacle qui me tient fort à coeur. Il m’a permis de renouer avec certains souvenirs d’enfance. Il traite de la peur du sommeil et de la crainte de la séparation mais il apaise aussi les angoisses évoquées.

J’étais très émue quand, à la fin du spectacle, une petite fille est venue me demander si elle pouvait caresser mon petit chat. A côté d’elle, un autre enfant a tout de suite ajouté : « Et aussi la petite soeur chouette! ». Au final, tous les enfants sont venus faire un câlin à mes marionnettes, leur parler…

L’affiche du spectacle a été dessinée par Ludwine Deblon.

Un grand merci aussi à Magali Mineur pour son accompagnement artistique sur ce spectacle.